04.07.15 Review de Slash feat. Myles Kennedy & The Conspirators à la Geneva Arena de Genève.

Ce concert marquera pour nous le dernier de cette petite tournée estivale, déjà. Genève, à « seulement » 5 heures de route … C’est long, mais ça vaut le coup. 18h45, les portes de la salle sont déjà ouvertes depuis 15 minutes lorsque nous allons récupérer nos billets … On arrive alors dans une salle déjà bien peuplée, et on se place au 5ème rang, avec l’espoir de pouvoir ensuite se faufiler plus près quelques minutes plus tard … 20h pétantes, sous une chaleur assomante, Raven Eye montent sur scène. Grosse énergie, gros son, un groupe vraiment cool, pour une fois! Quelle bonne surprise de voir qu’on a finalement réussi à avancer au 3ème rang. On remarque également qu’on n’est pas en France lorsque les gars de la sécurité nous donnent grâcieusement à boire, et à plusieurs reprises. Malgré la présence d’un gros ventilateur juste en 11036600_1013767658642927_8724652782563503876_n face de nous, l’air en est presque irrespirable, et ca fait peur pour le concert à venir! 21h, la petite musique d’intro de Slash retentit. Une ambiance de folie, malgré cette canicule. Le groupe est bien dynamique, parait vraiment content d’être là. Il nous aura suffit de quelques minutes pour atteindre la barrière, merci le public suisse qui aime avoir de l’espace! Myles Kennedy communique beaucoup avec le public, et même si on sent qu’il commence à être fatigué, il continue tout de même à nous assurer un show en (très) bonne et due forme. Slash nous a gratifié d’un solo de Rocket Queen assez long, une fois de plus (on a arrêté de compter!). Todd Kerns était bien dynamique, comme à son habitude, et a assuré sur Doctor Alibi et Welcome to the Jungle. Quelques « eye contacts » et autres petits « moments privilégiés » avec le groupe qui connait définitivement ma sale tête, à force de la voir un peu trop souvent. Plus de deux plus tard, le groupe nous quitte, nous laissant, comme toujours sur notre faim, désirant de quelques heures de concert en plus … Le groupe étant pressé par le temps, seul Todd est venu nous faire un coucou après le concert. Et c’est ainsi qu’il est déjà l’heure de dire au revoir au groupe, en tout cas jusqu’à novembre, date de leur retour en Europe … de l’Est!

English

Publicités