Tatouages de Myles

L’histoire derrière le poisson Koi et le dragon
Myles Kennedy a un grand tatouage à l’intérieur de l’avant bras. Il explique que quelques années auparavant, il a décidé de se faire tatouer un poisson Koi à l’intérieur de son bras avant droit et un dragon sur son avant bras gauche. Pour lui, ces deux tatouages vont de pair.

Il a entendu une légende comme quoi il excite une rivière au Japon où les carpes Koi étaient capables de nager et de se transformer en dragon à la fin. Parce qu’il a traversé des tas de chemins sinueux et qu’il avait honte de ce qu’il était devenu et les choses qu’il faisait de manière inconsciente (en référence à la fin de la période Mayfield Four), il a pensé que se faire ces tatouages auraient, en un sens, pu le remettre dans le droit chemin car le poisson Kio et le dragon sont des symboles japonnais qui représentent la force.

Le poisson Koi est assez grand, prenant la place de tout l’intérieur de son avant bras, c’est très coloré avec des écailles très détaillées, un visage aussi détaillé et des vagues et de l’eau qui l’entoure.
Le tatouage dragon est sur l’autre bras; il a été fait dans le style japonnais. Il est complètement noir à part quelques contours jaune et rouge pour représenter le feu.
Tu peux voir les écailles du dragon même lorsqu’il fait sombre donc on peut dire que l’artiste qui l’a fait a vraiment fait un bon boulot. Le design aussi, le contour sur les longueurs à l’intérieur du bras de Myles, tu ne peux pas les louper.

L’histoire derrière l’énorme tatouage de la pieuvre et toutes ses couleurs
Myles Kennedy a un très gros tatouage qui couvre entièrement son biceps droit et son épaule. C’est un tatouage en couleur d’une pieuvre. Elle est aussi du tatouage du poisson Koi mais plus localisé sur son épaule et son biceps. Les longues tentacules qui descendent à l’intérieur du bras comme si elles s’enroulaient autour.

Après qu’il ait fait son poisson Koi et son dragon, Myles Kennedy décida qu’il voulait un petit tatouage comme un calamar mais finalement ça s’est transformé en quelque chose de plus gros que prévu: Un octopus « gay » d’après lui parce que très coloré et flamboyant.
A l’origine une femme nue devait chevaucher la pieuvre mais finalement ça ne s’est pas fait !
Myles adore les pieuvres !

Sources:
http://browse.feedreader.com/c/Off_Beat_Ink/592830151
http://www.musicequalslife.com/index.php?view=article&catid=1:interviews&id=14:interview-with-myles-kennedy-of-alter-bridge&tmpl=component&print=1&page=

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités