17/06/15 Review de Slash feat. Myles Kennedy & The Conspirators à la Rockhal au Luxembourg

Quel plaisir, après avoir attendu 7 mois, de prendre la route pour partir voir Slash feat. Myles Kennedy & The Conspirators, pour une fois seulement à 3/4 d’heure de la maison! Les portes ouvrent à 19h, pas besoin de ce presser, au Luxembourg il est facile d’avoir les premiers rangs en arrivant assez tard … Mais bon, chassez le naturel il revient au galop : 15h je quitte la maison direction le Luxembourg. Une petite heure plus tard, nous voilà installées dans les rangs, en compagnie de Kaori, fondatrice de Myles Kennedy & AB Japan … Oui oui, Japon. C’est pas la porte à côté, mais quand on aime on ne compte pas (les kilomètres). On assiste au soundcheck, derrière les portes, on reconnaît quelques chansons, et d’autres pas du tout … un petit avant-goût du prochain album? 18h45, le temps de récuperer nos places et nous voilà déjà en train de courir pour attraper la barrière, tout pile face à Myles Kennedy. La première partie ce soir, c’est Hawk Eyes. Sans commentaire, je préciserai juste que Slash a le don de parfois choisir des premières parties bien « spéciales ». Vient ensuite (enfin!) 30le temps pour Slash feat. Myles Kennedy & The Conspirators de monter sur scène. Quel plaisir de les revoir enfin! Une très bonne ambiance, un public bien cool, comme on les aime au Luxembourg. Ca faisait tout de même depuis 2012 qu’on attendait qu’ils y reviennent, et pour un concert pareil, ca valait bien le coup d’attendre! Au niveau de la setlist, rien de particulier, si ce n’est ma première fois pour Welcome to The Jungle, et leur deuxième fois pour Iris of the Storm. C’est une chanson que j’aime beaucoup de World on Fire, et que j’aime tout autant en live! Un solo de Rocket Queen toujours aussi interminable, on ne change pas les bonnes habitudes. Pas loin de 20 minutes ce soir-là. Un peu plus de 2h plus tard, le groupe quitte la scène, pour ensuite nous rejoindre le temps de discuter un peu … Toujours un plaisir que de discuter de tout et de rien avec ces mecs, et surtout avec Brent Fitz qui laisse toujours échapper des informations qu’il ne devrait pas communiquer … ! Myles Kennedy était très en forme après le concert, il a beaucoup discuté avec le petit groupe de 7 fans que nous étions … On a été vraiment chanceux ce soir, lui même ayant précisé qu’il ne parle jamais autant après un concert!
1h du matin, il est temps que nous rentrions chez nous, et que le groupe prenne la route pour Anvers, pour le Graspop Festival. Un show bien mouvementé, nous mettant déjà bien dans l’ambiance pour le Hellfest à Clisson, quelques jours plus tard.

Publicités